Tremblements de terre au Bourget en Huile

Share

Essaim sismique actif en MaurienneDepuis le mois d’octobre, l’entrée de la Maurienne connait une très nette recrudescence d’activité sismique, plus précisément entre Saint Léger et Saint François Longchamp. Ces séismes sont qualifiés de « fréquents » depuis fin 2015 par Sismalp, le Réseau d’observation de la sismicité Alpine, qui parle dans ce cas d’essaim sismique. La magnitude de ces tremblements de terre oscille entre 0 et 3. Parfois ils ont pu être plus élevés. A partir de la magnitude 2, ils sont ressentis par la population située à proximité immédiate de l’événement.

Le 17 otobre, l’institut des sciences de la terre à Grenoble a relevé 20 événements dont un pic avec une magnitude de 2,9 sur l’échelle de Richter. Une magnitude 3.4 a été observée le 25 octobre au matin et une magnitude 3.7 dans la nuit du 27 octobre. Le 17 novembre une secousse tellurique de magnitude 3,6 a également été ressentie sur une large zone.

Un réseau de 5 stations complémentaires a été installé autour de l’essaim pour mieux connaître cette activité sismique qui reste modérée telle qu’on l’observe dans les Alpes régulièrement. Son évolution reste imprévisible, que ce soit une augmentation, un maintien ou une baisse de la sismicité. Il est néanmoins bon de rappeler que cette sismicité avec des magnitudes autour de 5 peut générer quelques dégâts aux habitations. Dans le cas d’une activité sismique telle que celle observée actuellement, des précautions sont à prendre pour éviter de possibles chutes de tuiles, cheminées, déstabilisation de pierres, etc. Pour le moment il n’y a eu aucun blessé et aucun dégât.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *