La chasse

Share

Les chasseurs du haut de la Vallée des Huiles pratiquent leur sport autant que leur passion, indifféremment sur les communes du Bourget en Huile ou du Pontet. Regroupés en une association intercommunale de chasse agréée du nom de St Hubert des Huiles, celle-ci est soumise à la loi Verdeille (loi du 10 juillet 1964) qui permet de conserver une chasse populaire, d’assurer une bonne gestion cynégétique, de rationaliser l’organisation administrative et d’accueillir les chasseurs. Son président est Bernard GERBIER, son vice-président, Denis MASNADA, un conseil d’administration de 9 membres, un trésorier et quarante actionnaires (sociétaires et membres extérieurs).

Le territoire chassable compte 1545 hectares. Les espèces chassées réglementées par un plan de chasse qui détermine le nombre idéal de prélèvement sont : les chevreuils, le chamois, les cervidés (faon, biche, daguet, cerf). Le tir du sanglier et du renard n’est pas limité.

La chasse en équipes est la méthode pratiquée en majorité, soit huit équipes où certains sont postés et d’autres traquent avec leurs chiens pour lever le gibier. fox-terriers, jagdterriers, teckels, dachsbrackes ou griffons sont les plus utilisés. Le petit gibier n’est ni très présent, ni très chassé. On peut tout de même rencontrer de la gélinotte, du lièvre et même du blanchot ou lièvre variable et de la bécasse quand le froid arrive.

Les jours de chasse sont le mercredi, le samedi et le dimanche, à l’exception des marais du Gelon où la chasse est limitée au mercredi toute la journée et samedi matin.