Le SCoT Métropole Savoie est en cours de révision depuis janvier 2017

Share

Le SCot (Schéma de Cohérence Territoriale) est l’outil de conception et de mise en œuvre d’une planification stratégique intercommunale, à l’échelle d’un large bassin de vie, pour 15 à 20 ans. Il fixe des orientations en matière d’organisation de l’espace et d’urbanisme, d’habitat, de mobilité, d’aménagement commercial, d’environnement… Les PLH (Programmes Locaux de l’Habitat), PDU (Plans de Déplacements Urbains, PLU (Plans Locaux d’Urbanisme), PLUi (Plan Locaux d’Urbanisme Intercommunaux) doivent être compatibles avec le SCoT.

Après une phase de diagnostic présentée notamment au comité syndical de janvier 2018, la démarche se poursuit par l’élaboration du projet (Projet d’Aménagement et de Développement Durable), ayant déjà fait l’objet de plusieurs séances de travail (séminaire élus en comité syndical, comités de pilotage, ateliers économie). Cette démarche se prolongera cet automne avant d’aboutir à un débat en comité syndical à la fin de l’année.

Le SCoT de Métropole Savoie concerne trois intercommunalités : les Communautés d’agglomération de Grand Lac et de Grand Chambéry, et la Communauté de communes Cœur de Savoie, pour un total de 109 communes.

Approuvé en 2005, ce SCoT est l’un des premiers de France à avoir vu le jour. Il est aujourd’hui en cours de révision.

Cette révision est rendue nécessaire par une obligation de renforcer sa compatibilité avec le nouveau Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) Rhône Méditerranée, et par de nouvelles dispositions législatives et réglementaires que le SCoT doit respecter. Toutefois, il s’agit surtout d’un choix politique des élus de Métropole Savoie, qui fait suite à l’évaluation du SCoT réalisée en 2015.

Depuis le 1er janvier 2017, le Syndicat mixte intègre 14 communes supplémentaires correspondant à l’ancienne Communauté de communes Cœur des Bauges. La révision du SCoT est donc menée sur un nouveau périmètre de 1 200 km² accueillant 243 000 habitants.