Le défibrillateur du Bourget en Huile vandalisé.

Share

Dans la nuit du vendredi 30 au samedi 31 janvier, le défibrillateur situé sur la façade de la salle des fêtes a été vandalisé. Comme chacun pourra le constater, il n’est donc plus opérationnel.

Pour rappel, en France, chaque année, entre 40 000 et 50 000 personnes sont victimes d’une mort subite, faute d’avoir bénéficié au bon moment de l’intervention d’une personne qui aurait pu leur sauver la vie en pratiquant les gestes de premier secours et en administrant un choc électrique (défibrillation) le temps que les équipes de secours et d’aide médicale d’urgence interviennent.

Le défibrillateur contribue à augmenter significativement les chances de survie. Sa présence dans un lieu public permet à tout témoin d’un arrêt cardiaque d’agir le plus rapidement possible.

Une plainte a été déposée et un nouvel appareil va être commandé…